Les Vœux du Président Georges GUMBS

MES CHERS COMPATRIOTES,

A la veille du nouvel an, comme le veut la tradition, je voudrais présenter mes voeux de bonne et heureuse année à tous mes compatriotes, à tous les habitants de Saint-Martin ainsi qu'à tous nos hôtes.

Mes chers compatriotes, je ne parle pas en mon nom personnel uniquement mais également au nom de tous les membres du Conseil économique, social et culturel (CESC), des femmes et des hommes qui travaillent ardemment au développement harmonieux de Saint-Martin.

L'année qui s'achève a été difficile pour tous, mais certains en ont subi les contrecoups plus violemment que d'autres. Je pense à ceux qui ont perdu leur emploi et au nombre de chômeurs en augmentation croissante. J'avais pensé profiter de la circonstance des voeux de fin d'année pour traiter les sujets importants sur lesquels le CESC a récemment interpellé le Conseil Territorial et la population tout entière par conséquent. J'ai enregistré toutes les réactions ; je les ai pesées et soupesées. C'est l'essence de la démocratie que nous appelons de nos voeux à Saint-Martin : demander l'avis des citoyens, même sur des sujets sur lesquels la Loi organique semble avoir donné des pouvoirs bien définis au Président de la Collectivité d'Outre-Mer (COM) ou au Conseil Territorial. Comme d'habitude, j'assumerai mes responsabilités. Si la population était consultée, cela aurait le bénéfice de faire converger les coeurs de tous les habitants vers la seule chose qui, finalement, est importante, la consolidation de notre COM forgée par l'intelligence et la volonté de ceux qui la peuple.

La fin de cette année est l'occasion pour moi de féliciter la population qui a subi dans la dignité l'épreuve de la mise en place de cette nouvelle structure administrative et de ces changements nombreux et parfois incompris qui l'ont accompagnée. Beaucoup de nouvelles dispositions ont été votées et dans certains cas, accomplies. Je sais qu'elles ont bouleversé des habitudes et qu'avant de produire leurs effets elles ont pu provoquer des inquiétudes.

Je ne vais pas rappeler la position du CESC sur chaque disposition nouvelle mise en application durant l'année 2010 ni non plus énumérer l'ensemble des recommandations que le CESC a faites au conseil territorial et que ce dernier n'a malheureusement pas suivi. Je vais simplement vous renvoyer à notre site pour que vous les relisiez à tête reposée. Je dirai, cependant et avec fierté, que dans tous les avis qu'il a émis chaque fois qu'il a été saisi, dans chacune de ses analyses, le CESC avait raison.

Saint-Martin est un petit territoire dont le potentiel véritable reste à découvrir mais, force est de constater qu'il n'a pas encore trouvé les moyens d'imposer la considération qu'il mérite alors que la coopération avec les territoires voisins de notre sous-région géographique s'impose aujourd'hui plus que jamais et que nombreux sont les problèmes qui appellent aujourd'hui un traitement commun et conjoint.

Le CESC se propose d'initier ce nouveau positionnement et de lancer une réflexion, une appréciation conjointe des réalités et contraintes de ce territoire dans sa globalité en travaillant conjointement avec le « Adivisory Council » de la partie Sud de l'île. C'est conjointement que nous approcherons les questions majeures de gestion de notre environnement économique, social et culturel.

MES CHERS COMPATRIOTES,

C'est en votre nom que le CESC a travaillé jusqu'à présent et est déterminé à poursuivre son travail. C'est en votre nom qu'il s'est assigné quelques objectifs, notamment le renforcement de la coopération. Mais, au-delà, ce que nous voulons avant tout c'est mettre en place le Projet de Saint-Martin, un noble dessein dont l'objectif ultime est de résorber les fossés qui séparent Saint-Martin des territoires voisins avec lesquels elle partage une communauté de réalité. C'est donner naissance à un projet de territoire dont la cohérence commencerait par reconnaître le tourisme comme industrie première et éviterait de commettre des impairs tels la construction de logement sociaux avec vue sur mer ou la construction d'un parking sur du foncier en bordure de mer ou sur des terrains à forte valeur ajoutée.

Nous, membres du CESC avons acceptés le défi qui nous est posé quotidiennement d'aider à poser les fondements d'une société solide et durable et sommes confiants que l'expertise saint-martinoise ne nous fera pas défaut. Nous savons pouvoir compter, plus généralement, sur notre population, toutes couches confondues. Il n'y a pas tâche plus exaltante que celles qui nous sont confiées par la mise en place et la définition de la COM de Saint-Martin. Je suis convaincu que le jour des bilans le « Saint-Martin des belles performances » sera à la hauteur de son ambition d'être toujours au premier rang dans la construction dans notre sous région géographique Caraïbe.

J'ai voulu réserver, pour la fin, mes félicitations à tous nos sportifs qui, durant l'année écoulée, dans de nombreuses disciplines, nous ont honorés dans les compétitions internationales. Tous ont mérité de notre reconnaissance, notamment les médaillés d'or, pour avoir porté au sommet le flambeau de Saint-Martin. Il leur reste à poursuivre leurs efforts pour la conquête de ces trophées que leurs performances avérées, leurs talents et leur ténacité, mettent à leur portée. Ils en ont la capacité. Mon pari est que Saint-Martin surprendra.

Pour aborder l'année qui commence, je pense à toutes les habitants, toutes les entreprises Saint-Martinoises qui se distinguent dans leurs domaines d'activité et construisent, de façon permanente et avec obstination ''Le Saint-Martin qui gagne''. Ce concept doit devenir notre credo et engranger avec chaque jour nouveau de nouvelles victoires.

A chacun d'entre vous, mes chers compatriotes, j'adresse tous mes voeux de bonheur pour l'année qui vient. J'ai une pensée particulière pour nos personnes âgées, ceux que l'âge a affaiblis, mais aussi pour ceux que les accidents de la vie ont durement éprouvés. Face à l'isolement, face à la solitude, je souhaite que 2011 soit l'année de l'élan de fraternité saint-martinoise.

Le Président du CESC,
Georges GUMBS.

Éléments similaires (par mots clés)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.